Rolex Fastnet Race Actualités

Raphael Premier au Phare du Fastnet dans la Rolex Quatre

Raphael, JPK 10.10 mené par Ludovic Menahes & David le Goff © Raphael Raphael, JPK 10.10 mené par Ludovic Menahes & David le Goff © Raphael

Peu avant 4 heures du matin (heure française), au quatrième jour de la Rolex Fastnet Race, Ludovic Menahes et David le Goff, à bord du JPK 10.10 Raphael en double, ont enroulé le phare du Fastnet – il s’agit du premier bateau en IRC 4. Raphael est également en tête de la classe en temps compensé. La participation d'un bateau de 10 mètres à la Rolex Fastnet Race est une tâche ardue, à laquelle s'ajoutent les conditions brutales rencontrées au cours des 24 premières heures, et leur performance jusqu'à présent a été tout simplement époustouflante.

« Nous allons bien tous les deux et le bateau aussi », a commenté Ludovic Menahes, alors que Raphael contournait le rocher du Fastnet. « Nous avons certes cassé une porte au début de la course, mais rien de grave et le bateau va très bien. Nous n'avons pas eu de repas chaud depuis le premier jour, et nous espérons en avoir un après le passage du Fastnet, mais nous n'avons toujours pas hissé notre spinnaker ! ».

Gioia, JPK 10.10 en IRC Four suit Raphael au passage du Fastnet © Rick Tomlinson/www.rick-tomlinson.comGioia, JPK 10.10 en IRC Four suit Raphael au passage du Fastnet © Rick Tomlinson/www.rick-tomlinson.com

Quarante-sept minutes après que Raphael ait passé le Fastnet, le JPK 10.10 Gioia d'Emmanuel et Etienne Pinteaux devait suivre. Les frères de St Vaast, en équipage complet avec des amis, ont mis la pédale douce dans la mer Celtique, enregistrant le temps d'étape le plus rapide entre le Lézard et le Fastnet. S&S Winsome de Harry Heijst était le deuxième voilier le plus rapide en IRC 4 sur la même portion de parours. Gioia et Winsome sont pratiquement à égalité pour la deuxième place après correction du temps IRC, bien que sur l'eau Gioia ait deux milles d'avance. Le Dehler 36 Sun Hill 3 de François Charles est estimé quatrième de sa classe en temps compensé et vise un podium, comme l'explique François depuis le Fastnet Rock :

« Un bon passage au Fastnet Rock ; une montée sans trop d'options tactiques qui nous a obligés à faire courir ce petit et vieux bateau le plus vite possible. Nous nous sommes concentrés pour ne pas nous faire dépasser par des bateaux plus modernes et l'excellente équipe de course de S&S 41 Winsome. Je suis impatient d'envoyer le spinnaker. L'équipage est en bonne forme, nous sommes heureux d'avoir viré au sud du phare pour la troisième course d'affilée sur Sun Hill 3. Maintenant, nous nous mettons au travail pour grimper sur le podium ! »

À 13h00, mercredi 11 août, 15 équipes en IRC Four avaient contourné le Fastnet Rock. Trente-huit équipes en IRC Four doivent encore contourner le phare qui donne son nom à la Rolex Fastnet Race. Un système frontal devrait arriver sur la côte ouest de l'Irlande vers minuit ce soir, apportant un vent plus fort du sud, ajoutant encore une autre tournure à un défi fascinant.